La Cartomancie – Épisode 3/3 –

Apprentissage du Tarot, légitimité, responsabilité …

Voilà donc de quoi nous allons parler cette semaine ! Comme toujours, la vidéo où le texte, selon vos préférences 😉

Apprendre le Tarot.

Mon principal élément de formation : en ligne avec Margot R-W.

Pour commencer cet article je vais citer tout de suite le nom de la personne auprès de qui j’ai principalement appris le tarot, il s’agit de Margot Robert Winterhalter (voici le lien vers sa chaîne youtube).

Margot est originaire de la ville de Troyes, tout comme moi et c’est donc la bas que je l’ai rencontrée pour la première fois début 2018. Elle était alors venue présenter sa pratique du tarot dans une boutique spécialisée, et comme j’étais très intriguée par le tarot déjà à cette époque, je suis aller à cette présentation avec une amie. Nous avons papoté avec Margot qui nous a donné les grandes lignes de la compréhension du tarot mais à l’époque j’étais vraiment très intimidée par ce système de jeu, que je trouvais très complexe et je ne suis pas aller plus loin. Néanmoins je me suis mise à suivre Margot sur YouTube notamment et j’ai déjà appris pas mal de chose à cette époque… mais toujours en surface.

Et il aura fallu deux ans et le déclic créé par la sortie de l’Oracle Ekta pour que je le lance enfin dans le Tarot et là c’est tout naturellement que je me suis tournée vers les formations de Margot et notamment son « Initiation au Tarot Intuitif ». En fait j’aime énormément cette approche qui vous invite à utiliser votre intuition pour lire le tarot mais pas seulement !!! C’est un mélange bien équilibré de connaissance des 78 cartes du Tarot et d’intuition. Tout est expliqué très simplement et finement à la fois, c’est fluide, ça se fait aisément pour peu que vous preniez le temps de vous y plonger complètement bien entendu.

Les livres sur le Tarot.

La Voie du Tarot.

Alexandro Jodorowsky

En dehors de ça bien entendu j’ai lu la base de la base de l’apprentissage tarologique, La voie du Tarot de Jodorowski, même si j’avoue avoir moyennement accroché au ton un peu prétentieux de l’auteur… mais il faut savoir qu’Alexandro Jodorwski est une pointure dans son domaine, il sait de quoi il parle car il a dédié sa vie à l’apprentissage du tarot. Son livre est donc un incontournable selon moi. Par contre attention, il ne traite que du tarot de Marseille !

Se développer et s’épanouir avec le tarot divinatoire.

Carole – Anne Eschenazi

J’ai également beaucoup apprécié ce livre que je trouve très complémentaire à la formation de Margot R-W. On y trouve des dizaines d’exercices pratiques pour raconter des histoires avec ses cartes de tarot afin de mieux en appréhender le sens, ce qui permet par la suite une lecture très fluide.

Les autres ressources pour l’apprentissage.

Par la suite je me suis offerte également d’autres formations chez Margot R-W, comme le Pratico Tarot, le Shadow Tarot, Cheminer dans mon ombre ou encore l’Âme astrologique du Tarot … je ne les détaillerai pas dans l’article mais vous pouvez les retrouver ponctuellement sur le site de Margot (elle ouvre ses formations de manière éphémères plusieurs fois par an ).

Les podcast.

Ici je n’en citerais que deux qui m’ont véritablement marquée et inspirée :

Mystique, de Vanessa DL. Il est en cours de remise à jour à l’époque où j’écris cet article car Vanessa s’est séparée de sa maison de production dernièrement.

Sorcellerie blanche, de Gaïa Charline.

Les chaînes YouTube.

Ici aussi je n’en citerais que peu puisque la seule une j’ai à vous conseiller pour le moment est la chaîne Mysteria, où vous trouverez tout un tas d’infos et de vulgarisation d’un paquet de thèmes ésotériques, dans ses vidéos de grande qualité, où on sent bien que l’auteur est passionné par son sujet !

Être légitime à tirer les cartes pour les autres ?

Alors ok mais est ce que tout ça, ces formations, ce temps passé à apprendre, à étudier, à pratiquer, me rend légitime pour autant, à utiliser le tarot pour les autres ? Et bah figurez vous que je me suis trituré les méninges avec cette question pendant un bon moment (et que parfois ça me prend, encore de temps en temps !).

Que veut dire être légitime dans la pratique du tarot déjà ? Au début je pensais que pour être légitime il fallait avoir un don particulier, une capacité spéciale, et si vous avez vu la 2e vidéo de cette mini série vous savez que ce n’est pas mon cas.

Mais alors quoi du coup … ? Qu’est ce qui fait que j’ai eu envie de me lancer réellement et de pratiquer le tarot pour les gens autour de moi… ?

Et bien tout simplement, j’ai suivis mon intuition et mon envie. J’ai vu les résultats sur moi-même de mes propres tirages, j’ai vu ma propre vie évoluer concrètement grâce à cet outil, et ensuite, quand je me suis lancée et que j’ai commencé à tirer les cartes pour mes amis et ma famille, j’ai vu les résultats aussi chez eux … alors je vais pas mentir, je ne peux pas aider tout le monde. Je n’ai pas la réponse à toutes les problématiques et surtout, je ne peux pas agir pour les autres. Donc des fois les tirages font du bien sur le moment aux personnes qui les reçoivent, mais ça ne change pas grand-chose au final … parce que derrière il n’y a pas d’action. Mais ça a la rigueur ce n’est plus de ma responsabilité.

La question de la responsabilité.

Et pour en venir à la responsabilité, c’est aussi un sujet qui m’a freiné au début. Je pense que, quand on pratique ces méthodes ésotériques pour les autres, alors que ce soit le tarot, le magnétisme, le pendule, ou tout ce que vous voulez, on a, quoi qu’on en pense, une responsabilité vis-à-vis de notre consultant. On peut avoir un réel impacte sur la vie des gens et ce n’est pas à négliger. 

En général quand on se tourne vers ces pratiques, et moi la première, c’est quand on a un soucis à résoudre, même mineur. Est-ce que je dois changer de travail, est ce que je dois déménager, pourquoi mon business ne marche pas, est ce que je dois rester avec cet homme, …

Des questions auxquelles on cherche des réponses. Et notre responsabilité à nous, cartomanciens, magnétiseurs, chaman, « travailleurs de lumière » comme on dit, je pense que c’est de remettre le pouvoir de décision et d’action entre les mains de notre consultant. Ce n’est pas à nous de décider pour lui, et il faut parvenir à guider et à accompagner sans influencer …

Donc pour savoir si j’étais légitime je me suis posé quelques questions :

  • Est ce que, quand je tire le tarot pour quelqu’un cela lui fait du bien : oui.
  • Est-ce que cela peut lui permettre de mieux se comprendre et d’orienter ses choix de vie pour mieux s’épanouir : oui.
  • Est-ce que j’ai besoin d’avoir un don de médium pour aider les gens autour de moi : non.
  • Est ce que j’ai la volonté de me placer en sauveuse et en connaisseuse de l’unique et ultime vérité : non. Je laisse volontiers la responsabilité de ses actes et de ses choix à mon consultant. Je précise toujours que ce que je lui délivre ne sont que des messages et des idées canalisées par ma propre perception du monde et qu’il est le seul à pouvoir décider si ça résonne pour lui ou non.

On a fait le tour de la question de la Cartomancie (pour le moment) selon mon propre point de vue. Pour conclure je vous invite à regarder cette vidéo de Margot R-W qui résume assez bien mon point de vue aussi sur cet art ésotérique.

Pour finir je vous rappelle une dernière fois que si vous souhaitez me soutenir, n’hésitez pas à vous inscrire à la Newsletter, à vous abonner sur YouTube ou encore à me suivre sur Instagram (et pourquoi pas les trois si vraiment vous aimez mon travail 😁).

La bise, prenez soin de vous.